s Généalogie Bachmann Méheut Lauwers Cadic
s

Drapeau Lorraine

LA LORRAINE

Logo Lorraine



Superficie : 23 547 km²
Chef-lieu : METZ
Habitants : Lorrains
Population : 2 316 936


Départements :


Symbolique du drapeau

"D'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent."

Le drapeau lorrain trouve son origine dans une croyance médiévale : Godefroi de Bouillon, un des chefs de la première croisade et ancêtre supposé des ducs de Lorraine, aurait disposé sur la bande rouge de son écu trois oiseaux tués d'une seule flèche au cours de l'année 1099. Il est dit également que Godefroi de Bouillon ayant percé trois oiseaux d'un trait lancé contre la tour de David pendant le siège de Jérusalem, les ducs de Lorraine chargèrent la bande de trois alérions.

La bande rouge (gueules) sur fond jaune (or) abrite en effet trois alérions, terme héraldique désignant des petits aigles sans bec ni pattes.

La Lorraine, en latin Lotharingia, royaume de Lothaire, ou Lotharii regnum, d'où se sont formés les mots Loherrègne, et par contraction Lorraine, était un démembrement de l'empire carlovingien, et tire son nom du roi Lothaire, neveu de Charles le Chauve. Elle comprenait, outre le duché de Lorraine proprement dit, les trois évêchés, le Luxembourg, le Barrois, le pays de la Sarre, le territoire de Bouillon, de Carignan et la Lorraine allemande.

Le duché de Lorraine fut gouverné pendant près de deux cents ans par des ducs électifs. Gérard d'Alsace, investi de ce grand fief par l'empereur Henri le Noir, fut la tige de ses premiers ducs héréditaires et de la maison de Lorraine. La ligne ducale s'éteignit en 1430, Isabelle, fille et héritière de Charles Ier, duc de Lorraine, épousa René d'Anjou, duc de Bar, qui eut pour successeurs son fils Jean de Calabre et son petit-fils Nicolas. En 1473, cette province rentra dans la maison de Lorraine par le mariage d'Yolande d'Anjou avec Ferri, comte de Vaudemont, d'une branche cadette des princes lorrains. René, fils d'Yolande, fut l'allié de Louis XI et l'adversaire de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, qui périt sous les murs de Nanci. Les successeurs de René gardèrent longtemps la neutralité entre la France et l'Autriche. Mais, sous le règne de Louis XIV, ils se jetèrent dans le parti de l'Espagne et de l'Empire, et furent dépouillés de leurs Etats par l'invasion française. Le traité de Ryswick rétablit le duc Léopold dans son duché, que François, son fils, céda à Stanislas Leczinski, roi de Pologne. En échange, François obtint le grand-duché de Toscane, puis il a épousé Marie-Thérèse, héritière des possessions de la maison d'Autriche et du trône impérial, qu'ils ont transmis à leurs descendants.

La Lorraine a toujours conservé pour armes celles de ses ducs issus de Gérard d'Alsace : d'or, à la bande de gueules, chargée de trois alérions d'argent.

   



Accueil | Patronymes | Individus | Fiches | Lieux | Documents | Chroniques | Librairie | Liens | Equitation | Galerie d'images | Armoiries | Drapeaux | Lexique
 
© Copyright M. Lauwers 2004 - Tous droits réservés 2007-2008 -